Nous voici déjà (pfiouuuu) à la cinquième semaine de ce projet Vivre la Photographie !

Cathy a proposé le thème : "Perspective" pour cette semaine 5 et forcément Mme PiNat s'est mis à cogiter (cogitum cogitum !)

Bon, après avoir pensé aux définitions classiques de la chose :

perspective géométrique au sens de la Renaissance

perspective atmosphérique

perspective de mouvement

perspective signifiante

perspective conique

perspective (perception visuelle)

Mme PiNat s'est décidée (après avoir lu des dizaines, des centaines d'articles sur la perspective....nan nan ne la croyez pas surtout, vous devriez le savoir qu'elle exagère tout le temps...) à rester sur sa première idée de perspective dans l'espace...(pas dans les étoiles hein attention...)

Après avoir pensé à l'alignement des poteaux de clôture qui entourent les prés des chevaux des PiNat (qui sont ailleurs en ce moment car ça caille !!!!!) et celui des poteaux télégraphiques dans le petit cheminou pas loin de chez elle, Mme PiNat a pensé à ses Matriochkas....(oui, ne cherchez pas le rapport, y'en a pas !!!)

Mme PiNat adore les Matriochkas (dites aussi poupées russes gigogne) et elle en a deux séries...Ben oui quoi, les petites bonnes femmes toutes rondes rentrent les unes dans les autres pour n'en faire qu'une seule à la fin...Et Mme PiNat a le bonheur d'en avoir 2 ! Une série vient de Moscou (directly siouplait) et l'autre série vient de Stalingrad (directly aussi)...

Explications des poupées russes (cliquez ICI pour voir le site) :

Selon la tradition, la Matriochka est réalisée en bois de tilleul, bois réunissant des qualités uniques : résistance, légèreté, séchage rapide et souplesse permettant l’ouverture facile et sans jeu des poupées. Le nombre de poupées est traditionnellement de 5. La plus grande poupée jamais réalisée contient 72 éléments et mesure 1 mètre de haut.

Si durant la période soviétique une production standardisée de poupées simples avec une ornementation peu élaborée a vu le jour, les poupées russes sont classiquement d’origine artisanale. Chaque poupée est ainsi peinte à la main par des artisans russes, le plus souvent des femmes. Quatre couleurs de base sont utilisées : rouge, bleu, noir et jaune

La série choisie par Mme PiNat contient 12 poupées mais sur les deux photos prises (dont une pour le challenge de Cathy) seules 11 poupées sont visibles car la toute petite dernière ne tenait pas debout dans le froid....Pourquoi ?? Petite explication en image, comparaison de la dernière Matriochka avec le cache de l'APN de M. PiNat :

petite_baboushka

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi elle ne tenait pas dans le vent ??

 

Voici les deux photos prises par Mme PiNat et la première sera envoyée à Cathy !

perspective_1

Les Matriochkas sont disposées autour de la table ronde en fer dehors sur la terrasse....Mme PiNat adore énormément cette perspective et l'illusion d'un mouvement (elle vous jure les matriochkas n'ont rien dit et ne se sont pas plaintes des conditions climatiques glaciales du moment !)

 

Et la deuxième :

baboushkas_ligne_droite

Mme PiNat l'aime beaucoup aussi mais bon, elle aime tout ce qui est rond, alors du coup, la ronditude de la première photo a pesé plus lourd dans la balance.....:-)

 

im_articles_photod__1_075144